Lectures

La Vallée Des Oranges, Béatrice Courtot

(Editions Charleston)

 

35062760_10156243361103503_5458241140669022208_n

Quand on lit un roman dont l’intrigue se déroule en partie à l’étranger et qu’après quelques chapitres, on pose le livre pour revenir à la réalité alors qu’on avait vraiment l’impression d’être ailleurs alors, on sait que l’histoire est bien écrite.

Cette histoire c’est celle d’Anaïs, pâtissière à Paris, et de son arrière-grand-mère qui l’a intitiée au secret de l’ensaïmada. L’ensaïmada c’est cette pâtisserie typique de Majorque, sorte de brioche sucrée et enroulée sur elle-même et dont vous trouverez la recette sur ce site notamment.

Nous partons donc sur les traces de cette aiëule et de sa vie majorquine puis marseillaise bien avant qu’elle ne transmette tous ses secrets à sa petite-fille.

Tous ? Pas vraiment.

Magdalena a, en effet, tut tout un pan de sa vie à sa descendace . La guerre civile espagnole et son arrivée en France reste un mystère a élucider pour Anaïs. C’est donc sur les traces du passé de son ancêtre que va partir la jeune femme après qu’une boîte contenant quelques effets personnels de Magdalena ait été retrouvée dans le faux plafond d’un immeuble en démolition de la cité phocéenne.

Ce voyage ou plutôt cette quête de vérité nous mènera jusqu’à Soller, la bien nommée Vallée Des Oranges. Entre découvertes sur le passé de sa grand-mère et rencontres personnelles, Anaïs verra son destin basculer et la mener sur une route qu’elle n’aurait jamais envisagé d’emprunter.

La Vallée Des Oranges se déguste comme le fruit auquel il fait référence : il est empli de saveur et de soleil et il se laisse difficilement mettre de côté une fois qu’on l’a commencé.

Ce livre est parfait tant pour l’été que pour ensoleiller un hiver gris ou un printemps pluvieux.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s